Raymon Queneau

Biografía. Obra. Enciclopedia ciencias inexactas. Discurso del método

  • Enviado por: El remitente no desea revelar su nombre
  • Idioma: francés
  • País: Chile Chile
  • 1 páginas
publicidad

Raymond Queneau

Fernanda León
1ère S

Raymond Queneau, né au Havre le 21 février 1903 et mort à Paris le 25 octobre 1976. Cet homme est un romancierpoètedramaturge français et cofondateur du groupe littéraire Oulipo.

Queneau fait des études de philosophie à Paris, à la Sorbonne et à l'École pratique des hautes études où il suit notamment les cours d'Alexandre Kojève sur Georg Wilhelm Friedrich Hegel.

Il adhère le groupe surréaliste  en 1924. Il est exclut en 1930 mais après ça, il participe au pamphlet Un cadavre contre André Breton avec un texte nommé « Dédé ».

Après la rupture avec le surréalisme, Queneau se lance dans l'étude des « fous littéraires » et travaille à une Encyclopédie des sciences inexactes. Refusée par les éditeurs, cette encyclopédie lui servira pour le roman Les Enfants du Limon (1938).

En 1933, il publie son premier roman, Le Chiendent, c'est comme une illustration littéraire du Discours de la méthode de René Descartes. Ce roman aura la reconnaissance de quelques amateurs et il obtiendra le prix des Deux-Magots. Suivront quatre romans d'inspiration autobiographique : Les Derniers JoursOdileLes Enfants du limon et Chêne et Chien.
C'est avec Pierrot mon ami, paru en 1942, qu'il connaît son premier succès.

Il fait sa vie de l'écriture jusqu'au 25 octobre 1976 , le jour de sa mort d'un cancer du poumon. Il est inhumé au cimetière ancien de Juvisy-sur-Orge (Essonne).

L'écolier 

J'écrirai le jeudi j'écrirai le dimanche
quand je n'irai pas à l'école 
j'écrirai des nouvelles j'écrirai des romans
et même des paraboles
je parlerai de mon village je parlerai de mes parents
de mes aïeux de mes aïeules 
je décrirai les prés je décrirai les champs
les broutilles et les bestioles 
puis je voyagerai j'irai jusqu'en Iran
au Tibet ou bien au Népal 
et ce qui est beaucoup plus intéressant 
du côté de Sirius ou d'Algol
où tout me paraîtra tellement étonnant
que revenu dans mon école
je mettrai l'orthographe mélancoliquement