Politique de la France

Histoire. Gouvernement. Gouvernant. République. Président

  • Enviado por: El remitente no desea revelar su nombre
  • Idioma: francés
  • País: España España
  • 5 páginas
publicidad
publicidad

Politique de la France

La France est une république démocratique, avec un président qui est la tete de l´État et le premier ministre à la tete du gouvernement.

Les pouvoirs de l´État sont:

Le pouvoir executif est execé par le guvenement.

Le pouvoir législatif est investi à la fois par le goubernement( l´Assemblée nationale et le Sénat).

Le pouvoir judiciaire est plutot de donnez autres deux pouvoirs représentez paire les juges.

Depuis 1789 jusqu'à l'actualité France il a eu plusieurs formes de gouvernement :

L'Assemblée Nationale Constitutive (1789 - 1791)

 Formée à partir le Assemblée Nationale le 9 juillet de 1789, dans les premiers compas de le Révolution française. Il a été remplacé par le Assemblée Législative le 30 septembre de 1791, une fois finis les travaux de redaction de le Constitution française de de 1791.

Après sa reconnaissance par le Roi le 27 juin, tous les membres de le trois États ils sont mis à faire partie de l'Assemblée Nationale. Il est difficile de donner une donnée précise de membres de l'Assemblée, puisque son nombre a été modifié avec le temps. En outre, il y a eu des membres des États Généraux qui sont arrivés tard à Paris, y compris déjà entré l'année 1791.

L'Assemblée Nationale Législative (1791-1792)

Il a été créé par la Constitution de 1791, et il a arrivé à le Assemblée Constitutive. EN décidant celle-ci qu' aucun de ses membres pourrait être choisi, elle a été formée par des hommes nouveaux et représentait majoritairement à le bourgeoisie riche, étant le suffrage censitario.

La Convention Nationale ou Première République (1792-1795)

C'est le régime républicain qui exerce le pouvoir exécutif en vigueur dans La France depuis le 20 septembre 1792 à le 26 octobre 1795 qui a commencé avec un assemblée de type constitutif et il s'est formé à la suite le élections tenues précédemment. Une de ses premières affectations a été la redaction de d'un constitution qui remplacerait à celle de 1791. L'assemblée a supprimé le monarchie, bien qu'il ait laissé pour plus tard la proclamation officielle de le république (I République).

Nous pouvons distinguer deux étapes dans la vie de la convention : une de de type modérée et d'une autre plus radicale. Dans la première il y avait différents groupes. Ceux modérés, ce qui est neutres et finalement l'aile radicale de la salle. Cette étape radicale a terminé finalement par le coup d'état de le 9 de Termidor contre ce qui est radicaux, qu'a établis ce qui a été appelé l'Annuaire. La Convention a subsisté a baissé le Annuaire un temps, en étant finalement dissous le 26 octobre de 1795.

L'Annuaire (1795-1799)

L'Annuaire a ses débuts après le coup d'état termidoriano de le 28 juillet de 1794 et il est consolidé avec le Constitution de 1795, qui établit un nouveau régime politique.

Selon la nouvelle constitution le Convention Nationale il est dissous et remplace par une nouvelle organisation politique. Le pouvoir législatif il réside dans une assemblée bicamérale composée par le Conseil de des Cinq cents (élus par suffrage censitario) et le Conseil des Personnes (élus par le Conseil de des Cinq cents). Le pouvoir exécutif va retomber un Annuaire composé de cinq membres, élus par cinquièmes chaque année par le Conseil des Personnes.

Devant la situation permanente d'instabilité à laquelle a dû faire face l'Annuaire, celui-ci terminerait le 9 novembre de 1799 avec le coup d'état de le 18 de Brumario joué par Napoleón Bonaparte.

Le Consulat (1799-1804)

Ça a été l'institution de gouvernement dans La France entre la chute de l'Annuaire après le coup d'état de le 18 de brumario de 1799 jusqu'au début de le Empire Napoleónico dans 1804.

La charge de consuls l'ont montré Napoleón Bonaparte, Sieyès et Ducos temporairement  jusqu' 1804, quand Napoleón a été couronné Empereur des français.

Le Premier Empire (1804-1815)

Connaissance communément comme le Empire Napoleónico, il couvre la période de la domination de la France sur l'Europe Continentale, sous le gouvernement de Napoleón Bonaparte I. Officiellement, le terme se réfère à la période comprise entre la fin du Consulat jusqu'le Restauration de la monarchie bourbonienne, bien qu'ait postérieurement vécu un epílogo entre la période de le Cent Jours (1 mars de 1815) et l'abdication finale de Napoleón, le 22 juin de 1815. Évidemment, il s'agit d'une période de l'histoire de la France très marquée par les différentes guerres.

La Seconde République (1848 - 1852)

Après l'expulsion de Napoleón Bonaparte dans 1814, les alliés ont restauré à la maison de Bourbon dans le trône français. La période qui est survenue a été appelée le Restauration, caractérisée par une réaction conservatrice aiguë et le rétablissement de le Église Catholique comme pouvoir politique dans La France.

La Troisième République (1870 - 1940)

Est le premier régime français à s'imposer dans la durée depuis 1789. Après la chute de la monarchie absolue, la France a expérimenté sans succès sept régimes politiques en 80 ans. Ces difficultés contribuent à expliquer les hésitations de la chambre des députés, qui va mettre neuf ans, de 1870 à 1879, pour trouver la voie du nouveau régime. Les délibérations vont progressivement aboutir à instaurer une république parlementaire de type bicaméral, Assemblée Nationale et Sénat ayant quasiment les mêmes prérogatives.

Le Second Empire (1852 y 1870)

Était le régime bonapartiste de Napoléon III de 1852 à 1870, entre la Deuxième et la Troisième République, en France. Alors qu'il est président des Français et en opposition avec l'assemblée conservatrice, Louis-Napoléon organise le Coup d'État du 2 décembre 1851, qui lui permet d'imposer une nouvelle constitution, et bientôt d'imposer l'Empire français. La première moitié de ce « Second Empire » est dite de l'Empire autoritaire, tandis que la seconde période est dite de l'Empire libéral. C'est finalement la guerre contre la Prusse de Bismarck, puissance montante dans l'Europe, mal préparée par la France, qui sonne la fin de ce Second Empire français.

Quatrième République (1946 - 1958)

La Quatrième République se forme après la Seconde Guerre mondiale. La Troisième République s'est effondrée lors de la défaite de juin 1940. Les mouvements politiques qui ont gouvernés pendant les dernières années avant la guerre, droite classique et radicalisme, sont discrédités. Trois partis politiques dominent la scène politique à la Libération, dont deux anciens: parti communiste et SFIO (parti socialiste). Le Mouvement Républicain Populaire (MRP) est un nouveau venu d'inspiration démocrate-chrétienne.

Cinquième République(1958- )

Est le régime républicain en vigueur en France depuis le 4 octobre 1958, régi par la Constitution de 1958. Elle a succédé à la Quatrième République instaurée en 1946.

La Cinquième République accorde un pouvoir plus important que la Quatrième au Président de la République. Jusqu'en 2000, la durée du mandat est de 7 ans. À partir de cette année-là, selon la réforme constitutionnelle précédemment adoptée en 2000, le président est élu pour 5 ans : un quinquennat.

Le texte voté en 1958 introduisit une nouveauté dans le mode d'élection du Président de la République, auparavant élu par la réunion de l'Assemblée nationale et du Sénat. Le souvenir de l'élection laborieuse de 1954, où il avait fallu pas moins de 13 tours de scrutins pour que députés et sénateurs s'accordent sur la candidature de René Coty, est resté dans les mémoires. Aussi la Constitution confia-t-elle le soin d'élire le Président de la République à un Collège d'environ 80 000 grands électeurs. Ce système ne fut utilisé qu'une seule fois, le 21 décembre 1958, pour l'élection de Charles De Gaulle.Un référendum fut organisé en 1962 par le président De Gaulle pour modifier à nouveau le mode d'élection du Président de la République. Il introduisait le principe de son élection au suffrage universel direct. Le premier scrutin de ce type fut organisé en 1965, qui vit sa réélection.

Cette élection du président de la République au suffrage universel direct, couplée avec l'apparition du fait majoritaire, va profondément modifier le fonctionnement des institutions : on verra apparaître les notions de « présidentialisation du pouvoir » et de « cohabitation ». En effet, du fait que le Président de la République soit, tout comme l'Assemblée nationale, élu au suffrage universel direct, c'est-à-dire par le peuple directement, il bénéficie d'une légitimité démocratique en concurrence à celle de l'Assemblée nationale.

La Religon

La France a une tradicion catholique. Les traces de cette tradicion sont repérable dans l´architecture: on compte d´imnombrables cathédrales et églises. Les pays a été à plusieurs reprises le théatre du luttes spiritulles- notamment les guerres de Religions(conflits qui on oppose en France les catholiques et les protestants(1562-1598). C´est l´edit de N antes qui met fin à ces guerres et qui prodame la tolérance religieuse en France), qui étaient aussi, d´ailleurs, des cuttes politiques.

Mais contraerement à d´autres pays catholiques, le France a volé en 1905, une << loi de séparation de l´Église et de l´État>>. C´est les principe de la laiaté : l´État français est neutre et tolérant un matiere de religion. D´un part, plusiers religions cohabitent en France ; d´autre part, beaucoup de gens affirment librement leur abzence de religion.

Les populations religieuses les plus importantes sont les suivantes :

  • Les catholiques : par tradition ( les plus nombreux).

  • Les musulmans : l´islam est la deuxiéme religion de France. Les plus part des musulmans sont originaires d´Afrique du Nord.

  • Les juifs : la France est les pays qui compte le nombre le plus important de juifs en Europe occidentale.

  • Les protestant : ils sont moins de 1 million et se regroupent en 16 églises.

LES PERSONAGES HISTORITIQUES DE LA FRANCE

Charles Ier (Charlemagne)

Est probablement né le 2 avril 742, sans certitude quant au lieu. Il est mort à Aix-la-Chapelle, le 28 janvier 814[1]. Il est roi des Francs (768-814), devient par conquête roi des Lombards (774-814), et est couronné empereur par le pape Léon III le 25 décembre 800, relevant une dignité prestigieuse disparue depuis l'an 476 en Occident.

René Descartes

Il né à La Haye en Touraine aujourd'hui dénommée Descartes le 31 mars 1596 et mort à Stockholm dans le glacial palais royal de Suède le 11 février 1650, est un mathématicien, physicien et philosophe français. Plus qu'un penseur scientifique, cet observateur singulier en son temps, contemporain de Poussin, est considéré comme l'un des fondateurs de la philosophie moderne.

Louis XVI

Roi de France et de Navarre (1774-1791) puis roi des Français (1791-1792), né le 23 août 1754 à Versailles et guillotiné le 21 janvier 1793 sur la place de la Révolution (ancienne place Louis XV, aujourd'hui place de la Concorde) à Paris.

[1]Napoléon Bonaparte

Il né le 15 août 1769 à Ajaccio, en Corse ; mort le 5 mai 1821 sur l'île Sainte-Hélène. Fut général, Premier consul, puis empereur des Français. Il fut un conquérant de l'Europe continentale.

François Mitterrand

Il né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente) et mort le 8 janvier 1996 à Paris, est un homme d'État français, 4e président de la Ve République et 21e président de la République française du 21 mai 1981 au 17 mai 1995.Il détient le record de longévité (14 ans) à la présidence de la République française.