Molière

Literatura universal siglo XVII. Teatro barroco francés. Vida. Obras # Biographie. Ouvrage. Comédies. Style

  • Enviado por: Eva Bellver
  • Idioma: francés
  • País: España España
  • 4 páginas
publicidad

MOLIÈRE

Biographie:

Baptiste Poquelin, dit Molière, est né à Paris. Son père était tapissier du roi. Il a peut-être eu a souffrir de son père et de la seconde femme de celui-ci. Mais Molière fit sa classe de Philosophie sous la direction d´un prête ennemi de Descartes el épicurien. Puis il fit ses études de Droit. Il abandonna cette voie pour suivre une trope de comédiens, celle des Béjart.

Sous le titre “L´Illustre Théâtre”, cette troupe fait ses débuts à Paris. N´y a faisant pas fortune, elle decide d´aller tenter sa chance en province. C´est dans ces tournés que Molière apprendra parfaitement son métier de comédien, aprés avoir vainement essayé de joeur des tragédies. Prêt à affronter le public de Paris, il rentre avec toute. Il est remarqué par Louis XIV, qui donne à sa trope le trite officier de “Teathre de Monsieur”, frère du roi. Ses premières grandes pièces daterit de cette époque. Il y raille les Précieux, les marquis prétentieux et les taux dévots. Quelques-unes de ses oeuvres seront tellement acerbes qu´elles rencontreront des interdictions et qu´elles lui attireront des inimitiés définitives. Pourtant Molière sera tojours défenu par Louis XIV, qui era même le parrain d´un de ses enfants. Mais Molière souffrit beaucoup à cause de sa femme, Armande Béjart. Poursuivi par tous, sans vie de fanille très encourageante, Moilière dut travailler dans des circonstances assez pénibles. A la fois auteur et acteur, il avait un travail, Molière devait mourir à la fin d´une des représentations du Malade Imaginaire, le 17 février 1673.

Ouvrage:

Il s´agit encore d´une oeuvre très importante, par sa valeur et sa quantité. On distingue:

· Les comédies d´intrigue:

  • L´Etourdi. (1655)

  • Le Dépit Amoureux. (1656)

  • LK´Ecole des Maris. (1661)

  • Amphitryon. (1668)

· Les comédies de caractère:

  • Les Précieuses Ridicules. (1659)

  • Les Fâcheux. (1661)

  • L´Ecole des Femmes. (1662)

  • Les Femmes Savantes. (1672)

· Les comédies de caractère:

  • Tartuffe. (1664)

  • Don Juan. (1665)

  • Le Misanthrope. (1666)

  • L´Avare. (1668)

· Les comédies-ballet:

  • Don Garcie de Navarre. (1661)

  • La Princesse d´Elide. (1664)

  • Mélicerte et La Pastorale Comique. (1666)

  • Le Silicien. (1667)

  • Les Amants Magnifiques (1670)

  • Psyché. (1671)

· Les farces:

  • Le Docteur Amoreux. (1658)

  • Sganarelle. (1660)

  • Le Mariage Forcé. (1664)

  • L´Amour Médecin. (1665)

  • Le Médecin malgré lui. (1666)

  • George Dandin. (1668)

  • Monsieur de Pourceaugnac. (1669)

  • Le Bourgeois Gantilhomme. (1670)

  • Les Fourberies de Scapin et La Comtesse d´Escarbagnas. (1671)

  • Le Malade Imaginaire. (1673)

Etude du Misanthrope:

Alceste ou ”l´atrabilaire amoreux” est un homme qui croit que toutes les vérites sont bonnes à dire et il veut faire la leçon à tout le monde. Faouche et intransigeant, il rend la vie en société où il est devenu importun. C´est son dernier jour que nous raconte la pièce, avant qu´il n´aille rejoindre le “désert”.

C´est là une des oeuvres les plus riches de Molière est les plus caratéristiques. Il a voulu nous montrer combien il était vain de croire que la vérité et cela est ung rand péché d´orgueil. D´autre part, Alceste veut la tout changer dans le monde: or la théorie classique, nous l´avons dit plus haut, veur que l´homme n´ait pas le droti de changer le monde. S´il le fait, il est puni: Alceste doit se retirer de la société qui le refolue. Le drame est dans cet hommme qui est un maniaque de la sincérité.

Mais les romantiques, et avant eux J.-.J. Rousseau, se sont emparés de cette oeuvre dans laquelle ils voyaient le martyre de la Vertu naturelle, persécutée par la sociéte dépravée. C´est une vue faussée de l´intention de Molière qui, en jouant le rôle d´Alceste, cherchait à faire rire, tellement cet homme lui paraissait ridicule. Rousseau, d´une comédie pure faisait un drame sombre et tout aussi profond. Le Misanthrope est l´un des exemples les plus étranges de la vie posthume des oeuvres littéraires et de leur interprétation postérieure.

La pensée:

Molière n´est ni un moraliste ni un philosophe. Mais de ses oeuvrees des pensées profondes qu´il faut noter. Molière attaque les ridicules et non pas précisément loes vices de son époque. Il le fait trés durement, sans oublier les Corps constitués qui lui sont hostiles ou qui lui déplaisent simplement. C´est ainsi qu´il attaque les médecins, qui lui paraissent pédants e inefficaces.

Il peut paraître ainsi trés décourageant. Molière n´a jamais oublié les origines populaires de la comédie, et il a toujours utilisé les procédés tradition issue du théâtre italien. Avant toute chose, Molière veut plaire à son plublic. C´est son critère unique. Ses méthodes son trés variées.

Le style:

Le théâtre avant Molière était trés grossier. Comparé á ses prédécesseurs, il est d´une rare distinction, ce quin n´a pas empêché certains esprits chagrins de lui reprocher sa langue trop verte. Molière emploie unstyle parlé qui exprime toutes les nuances de sa pensée. De plus, le style de Théâtre, en comédie, ne doit pas être trop fin, sous oeine d´être mal compris. Ce style est au poétique ce que la èinture aun couteau est au dessin. Molière a suivi ses personnages dans tous leurs contours et a sacrifié la finesse à la vérité. Il a employé la langue qu´il estimait bonne à passer la rampe. Peu d´acteurs ont eu autatnt de sucèes que lui qui ne se voulait cependant qu´ecrivain.

Example de une de ses oeuvre:

L´avare volé.

Quelqu, un vient de voler à harpagon, le type de l´avare, une cassette pleine d´or. Nous allons voir, dans la scène qui suit, quel est son désespoir.

Harpagon, criant au voleur dès le jardin.- Au voleur! au voleur! A l´assassin! au meurtrier! Justice, just ciel! Je suis perdu, je suis assassiné, on m´a coupe la gorge, on má dérobé mon argent. Qui peut-ce être? Qu´est-il devenu? Où est-il? Que ferai-je pour trouver ¿ Où courir? Où ne pas courir? N´est-il point là?

N´est-il point ici? Qui est-ce? Arrête! Rends-moi mon argent, coquiin!..........