Michel Strogoff: le courier du Tzar; Jules Verne

Argument. Personnes. Roman d'aventures

  • Enviado por: Mon-ange
  • Idioma: francés
  • País: Estados Unidos Estados Unidos
  • 6 páginas
publicidad
publicidad

1.-Le fil télégraphique a été coupé à l'est de Moscou et depuis hier, on ne peut plus envoyer de télégrammes à le frère du Tzar, le Gran Duc.

2.-Ils étaient journalistes, un était anglais et l'autre, français.

3.-Le Tzar a appelé le chef de la police.

4.-Il voulait envoyer une lettre à son frère pour lui avertir d'Ivan Ogareff.

5.-Il était Michel Strrogoff.

6.-Il dit qu'il croyait que le chef de la police avait bien choisi.

1.-Il allait s'appeler Nicolas Korpanoff.

2.-Dans son compartiment voyageait des commerçants et une jeune fille.

3.-La première était qu'aucun russe ne pouvait sortir pas de la région; et la deuxième, que tous les étrangers venus d'Asie devaient partir à lendemain.

4.-Il a pensé qu'avec elle, il pourrait passer la frontière parce qu'on ne penserait pas qu'il était un envoyé du Tzar.

1-.Une nuit, parce que le jour suivant ils sont descendus.

2-.Elle s'appelait Nadia.

3-.Il a vu les gitans de Nijni-Novgorod.

4-.Il y avait deux: une route vers le nord qui passait par Perm et Ekaterinbourg et l'autre, vers le sud.

1.-Parce que son père faisait partie à Riga d'un group enemi du Tzar et la police l'envoya en Siberie. Alors elle veut le retrouver et vivre avec lui.

2.-Les Monts Ourals avaient environ 1.600 mètres.

3.-Nadia a entendu crier à quelqun.

4.-Les deux reporters étrangers.

5.-C'était un ours.

1.-Il a vu un voiture devant eux.

2.-Il voulait changer ses chevaux.

3.-Parce qu'il n'était qu'un simple commerçant.

4.-Ce sont les tartares qui arrivent.

5.-Il a été vu par sa mère.

6.-Parce qu'il ne pouvait pas dir à personne qu'il était le fils de Marfa et Pierre Strogoff, un officier du Tzar.

7.-Il s'est dirigé vers Kolivan.

8.-Il a trouvé les deux journalistes.

1.-Ils sont emmenés à Tomsk.

2.-Elles étaient Nadia et Marfa Strogoff.

3.-Elle a fait passer tous les prisonniers devant lui.

4.-Non, il ne le consent pas.

5.-Ils voulaient le tuer, mais Ivan Ogareff leurs a arreté.

1.-Non, perce qu'ils ne pouvaient rien faire.

2.-Rien, ils sont partis.

3.-Avec Nadia.

1.-Ils lui ont fait monter sur un cheval qui aussi était aveugle.

2.-Il est tombé dans un trou de six mètres et il est morte.

3.-Lui lièrent les mains à une corde atachée à un cheval.

1.-Ils l'avaient enterré vivant.

2.-C'est Serko, son chien.

3.-Ils y pensaient aller sur un radeau.

4.-C'étaient les deux reporters, Harry Blount et Alcide Jolivet.

1.-Ils ont fait couler du pétrole.

2.-C'est Ivan Ogareff.

3.-Il lui apportait une lettre de son frère.

1.-C'est la nuit du 3 au 4 octobre, à deux heures du matin.

2.-Il va laisser entrer les tartares par l'ouest de la ville.

3.-C'est une corde imbibée de pétrole.

Parce que l'Angara avait du pétrole et le fleuve brûlerait.

1.-C'est Nadia.

2.-Il a lutté en le voyant.

Non, il ne l'était pas.

3.-C'est le Grand Duc.

1.-Parce que quand le tartare lui avait mis le sabre chauffé à blanc sur les yeux, il avait des larmes et cettes larmes lui avait sauvé la vue.

2.-Non, parce que la porte Bolchaia avait été défendue.

3.-Quand elles se sont retrouvés, Marfa a serré Nadia contre sa poitrine.

4.-Il a été un homme important du gouvernement de Russie.